Calvados Magazine - 137 : Hiver 2019

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Merci pour votre abonnement.

Envoyer Fermer

Merci pour votre abonnement.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

-Thierry-Houyel-3.jpg © Thierry Houyel
bienmanger16.jpg © Pascal Leœeur

En chiffres

401 exploitations agricoles bio dont 120 en circuits courts

6 200 exploitations agricoles dans le Calvados.

1er département français en surface de vergers pommes à cidre

8 des 14 AOP de Normandie présentes dans le Calvados

602 entreprises agroalimentaires

Bien-manger.jpg

Parole d'élus

La culture du bien manger sur notre territoire passe par l’évolution des modes de consommation et d’approvisionnement. C’est aux acteurs politiques, aux citoyens et producteurs de tout mettre en œuvre pour que l’avenir soit tourné vers l’approvisionnement local, de saison et de qualité. Le modèle économique d’une alimentation locale a de l’avenir, car au-delà de l’aspect écologique, il répond aux préoccupations actuelles des Calvadosiens.

Evelyne Le Barbier, maire de Coquainvilliers, Hubert Courseaux, vice-président du Département du Calvados, Audrey Gadenne, conseillère départementale (canton de Pont-L’évêque) et Muriel Angee, producteur de cochons de Bayeux (Ferme d’Argentel à Coquainvilliers).

Retour En avant

On cultive le bien manger

Bien manger dans le Calvados

De la pomme aux fruits et légumes, de la viande à la Coquille Saint-Jacques, du fromage aux produits laitiers, le bien manger s’exprime dans le Calvados de la terre à la mer dans une agriculture à la fois innovante et riche de ses traditions. Soucieux de répondre au souhait des consommateurs de manger sain, local et de saison, le Département accompagne les acteurs calvadosiens du bien manger à travers de nombreuses actions.

Une nourriture équilibrée et variée, des aliments naturels, frais et de saison… à l’heure où l’importance du rôle de l’alimentation n’est plus à prouver sur la qualité de notre santé, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à l’origine du contenu de leur assiette. À l’image des Français, les Calvadosiens se montrent aujourd’hui plus exigeants sur la provenance, la composition, l‘apport nutritionnel, les conditions de production des produits consommés et sont davantage à la recherche d’une production locale et de qualité.

En chiffres

Le Département aux côtés des acteurs

Conscient des attentes sociétales d’aujourd’hui, le Département soutient et accompagne les acteurs de la filière alimentaire calvadosienne. À travers son plan départemental d’alimentation durable, sa politique agricole et sa campagne « ici, on cultive le bien-manger », lancée au cours du Salon International de l’Agriculture édition 2019, le Département traduit sa volonté d’être chaque jour aux côtés des producteurs, éleveurs, agriculteurs, chefs et restaurateurs du Calvados pour faire avancer l’approvisionnement local et les circuits courts, l’agriculture biologique et raisonnée, la lutte contre le gaspillage alimentaire, la qualité et la diversification des repas dans ses collèges. Il marque également son ambition de valoriser notre territoire et ses produits, mais aussi ses acteurs du bien manger et leurs savoir-faire.

Qu’ils soient producteurs, transformateurs, mais aussi consommateurs, c’est tous ensemble que les Calvadosiens agissent pour s’engager sur la route d’une alimentation durable et vers une consommation responsable. Parce que bien manger, ça se cultive.


Parole d'élus

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CalvadosDep_logotype_bandeau-horizont.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même