Astrid Vabret aime dire qu’elle est arrivée en médecine par hasard mais elle souligne aussi que son parcours a surtout été marqué par de formidables rencontres.