UN DÉPARTEMENT PLUS QUE JAMAIS SOLIDAIRE ET AUX CÔTÉS DES CALVADOSIENS FRAGILISÉS PAR LA CRISE

Jean-Léonce DUPONT

Président du Département du Calvados

Comment le Département se mobilise-t-il pour accompagner les Calvadosiens ?

Depuis le printemps dernier, notre pays subit une des plus graves crises sanitaires de son histoire. Cette crise est aussi économique et sociale avec des répercussions à tous les niveaux de notre société.
Il est dans l’ADN du Département de lutter contre la précarité, la pauvreté, l’exclusion. En matière de solidarité humaine, nous nous devons d’agir avec réactivité et agilité afin d’éviter un effondrement social.

Comment le Département se mobilise-t-il pour accompagner les Calvadosiens ?

Depuis le printemps dernier, notre pays subit une des plus graves crises sanitaires de son histoire. Cette crise est aussi économique et sociale avec des répercussions à tous les niveaux de notre société.
Il est dans l’ADN du Département de lutter contre la précarité, la pauvreté, l’exclusion. En matière de solidarité humaine, nous nous devons d’agir avec réactivité et agilité afin d’éviter un effondrement social.
Pour être au rendez-vous de ce défi, j’ai décidé, avec mes collègues élus, d’engager un plan départemental de relance sociale fort, ambitieux et nécessaire dont l’objectif est d’amortir, autant que faire se peut, la précarisation, la fragilité, auxquelles sont confrontés de nombreux concitoyens qui subissent de plein fouet les conséquences de cette pandémie mondiale.
Pour cela, j’ai mobilisé l’ensemble des moyens dont dispose notre collectivité, tant humains que financiers. En effet, notre saine gestion, largement reconnue, doublée du produit favorable des droits de mutation, cette année, nous permettent de répondre aux enjeux.

Pour être au rendez-vous de ce défi, j’ai décidé, avec mes collègues élus, d’engager un plan départemental de relance sociale fort, ambitieux et nécessaire dont l’objectif est d’amortir, autant que faire se peut, la précarisation, la fragilité, auxquelles sont confrontés de nombreux concitoyens qui subissent de plein fouet les conséquences de cette pandémie mondiale.
Pour cela, j’ai mobilisé l’ensemble des moyens dont dispose notre collectivité, tant humains que financiers. En effet, notre saine gestion, largement reconnue, doublée du produit favorable des droits de mutation, cette année, nous permettent de répondre aux enjeux.

 

En quoi consistent ces mesures ?

Ce plan départemental de relance sociale vise :
• À remettre aux personnes en activité (travailleurs salariés ou non-salariés), fragilisées par la crise, un « chéquier solidaire Calvados » de 400 euros, pour acheter des denrées et des biens de première nécessité. En plus de soutenir le pouvoir d’achat des Calvadosiens, cette mesure privilégiera grandement les commerces locaux et de proximité.
• À soutenir l’activité des associations de lutte contre la pauvreté et d’aide alimentaire en augmentant très largement le niveau habituel de nos aides.
• À majorer de 50 % les bourses scolaires pour les collégiens et à lancer un partenariat inédit avec le CROUS pour les étudiants, à abonder notre fonds départemental d’aide aux jeunes, par un versement complémentaire.
• À porter des mesures sectorielles complémentaires pour les personnes âgées (mise à disposition de tablettes dans les EHPAD, mois de décembre, janvier et février gratuits pour tout nouvel abonnement au service Téléassistance Calvados, sans oublier un renforcement des moyens d’accompagnement en direction de nos assistants familiaux).

 

Quel message souhaitez-vous passer aux Calvadosiens ?

Plus que jamais, le Département est à vos côtés, avec ce plan exceptionnel bâti dans l’urgence. Je remercie tous les acteurs publics et privés qui s’investissent, au quotidien, pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin ainsi que dans la mise en œuvre de ce plan d’urgence. Dans ce temps d’exception, qui malheureusement se prolonge, plus que jamais, le Département apparaît comme le garant des solidarités humaines, mais aussi territoriales puisque nous accompagnons également fortement nos communes et intercommunalités pour relancer l’investissement public et soutenir l’économie.
Toujours à l’écoute, en contact et en proximité, soyez assurés de ma volonté, de ma détermination et de ma mobilisation à accompagner l’ensemble de nos concitoyens dans cette période aussi cruciale qu’inédite.
J’espère que 2021 s’ouvre avec optimisme et espoir.

 

En quoi consistent ces mesures ?

Ce plan départemental de relance sociale vise :
• À remettre aux personnes en activité (travailleurs salariés ou non-salariés), fragilisées par la crise, un « chéquier solidaire Calvados » de 400 euros, pour acheter des denrées et des biens de première nécessité. En plus de soutenir le pouvoir d’achat des Calvadosiens, cette mesure privilégiera grandement les commerces locaux et de proximité.
• À soutenir l’activité des associations de lutte contre la pauvreté et d’aide alimentaire en augmentant très largement le niveau habituel de nos aides.
• À majorer de 50 % les bourses scolaires pour les collégiens et à lancer un partenariat inédit avec le CROUS pour les étudiants, à abonder notre fonds départemental d’aide aux jeunes, par un versement complémentaire.
• À porter des mesures sectorielles complémentaires pour les personnes âgées (mise à disposition de tablettes dans les EHPAD, mois de décembre, janvier et février gratuits pour tout nouvel abonnement au service Téléassistance Calvados, sans oublier un renforcement des moyens d’accompagnement en direction de nos assistants familiaux).

 

Quel message souhaitez-vous passer aux Calvadosiens ?

Plus que jamais, le Département est à vos côtés, avec ce plan exceptionnel bâti dans l’urgence. Je remercie tous les acteurs publics et privés qui s’investissent, au quotidien, pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin ainsi que dans la mise en œuvre de ce plan d’urgence. Dans ce temps d’exception, qui malheureusement se prolonge, plus que jamais, le Département apparaît comme le garant des solidarités humaines, mais aussi territoriales puisque nous accompagnons également fortement nos communes et intercommunalités pour relancer l’investissement public et soutenir l’économie.
Toujours à l’écoute, en contact et en proximité, soyez assurés de ma volonté, de ma détermination et de ma mobilisation à accompagner l’ensemble de nos concitoyens dans cette période aussi cruciale qu’inédite.
J’espère que 2021 s’ouvre avec optimisme et espoir.

 

Share This