Plan départemental d’insertion 2019/2024

RSA : un nouveau dispositif sur-mesure de retour vers l’emploi

Le dispositif du Revenu de solidarité active (RSA), conçu dans une dynamique d’insertion professionnelle et sociale, vise un retour rapide vers l’emploi. Afin de répondre aux besoins, le Département du Calvados a décidé une nouvelle politique avec le Plan départemental d’insertion 2019/2024. En voici les 4 points-clés.

 

Un dispositif d’orientation très personnalisé pour construire un parcours d’insertion sur-mesure

Parmi les mesures fortes, un dispositif renforcé d’orientation ayant pour objectif de réduire les délais de mise en place du parcours d’insertion. Dans le mois qui suit chaque demande, un entretien personnel a lieu avec un professionnel.
Cet agent identifie avec son interlocuteur ses atouts (expériences, qualifications…) et ses éventuelles difficultés (mobilité, santé, autonomie, logement…) pour lui proposer un accompagnement adapté à sa situation.

Chiffre-clé

6 000 rendez-vous par an prévus pour répondre à égalité de traitement à tous les dossiers.

Les RTEF à la rencontre des entreprises 

Autre dispositif majeur du plan, la création des Référents territoriaux emploi formation (RTEF) pour aller à la recherche des emplois non pourvus dans les entreprises. Trois agents du Département du Calvados interviennent pour débusquer de nouvelles offres et identifier la pénurie de main d’oeuvre. En cas d’embauche, le RTEF assure si besoin un suivi pendant un mois.

Le soutien du dispositif AVEC

L’Accompagnement vers l’Emploi dans le Calvados (AVEC) propose des actions de coaching personnalisé sur une durée de 3 mois. 5 référents exercent sur le territoire. L’objectif est d’accompagner vers l’emploi 1 000 personnes par an.

    PAROLE D’ÉLU

    Le nouveau Plan départemental d’insertion 2019/2024 montre une véritable volonté de développer la dynamique d’accompagnement avec un budget maintenu. Innovant et ambitieux, ce plan a été adopté à l’unanimité en février ».
    Erwann Bernet, conseiller départemental du Calvados, membre de la commission Enfance, Famille, Logement et Insertion

    Un dispositif d’orientation très personnalisé

    Parmi les mesures fortes, un dispositif renforcé d’orientation ayant pour objectif de réduire les délais de mise en place du parcours d’insertion. Dans le mois qui suit chaque demande, un entretien personnel a lieu avec un agent.

    Chiffre-clé

    6 000 rendez-vous par an prévus pour répondre à égalité de traitement à tous les dossiers.

    La construction d’un parcours sur-mesure

    L’agent détermine avec son interlocuteur les difficultés rencontrées : mobilité, parentalité, santé, autonomie, logement… Un parcours spécifique est proposé.

    • Dans le cas de difficultés importantes, un accompagnement social est proposé avec l’intervention d’un référent. Un projet santé peut également être mis en place avec un infirmier.
    • Si les freins ne sont pas totalement incompatibles avec un retour à l’emploi (problème de mode de déplacement, de garde d’enfant, de maladie, de formation…), un accom-pagnement socio-professionnel est proposé.
    • Lorsqu’un simple soutien est suffisant, le bénéficiaire est orienté vers un parcours professionnel et accompagné jusqu’à sa sortie du RSA.

    Le soutien du dispositif AVEC

    Parmi les dispositifs innovants du parcours professionnel, l’Accompagnement vers l’Emploi dans le Calvados (AVEC) propose des actions de coaching personnalisé sur une durée de 3 mois. 5 référents exercent sur le territoire. L’objectif est d’accompagner vers l’emploi 1 000 personnes par an.

    Le RTEF à la rencontre des entreprises

    Autre dispositif majeur du plan, la création du Référent territorial emploi formation (RTEF) pour aller à la recherche des emplois non pourvus dans les entreprises et des offres non communiquées. Trois agents du Département du Calvados interviennent pour débusquer des offres adaptées. En cas d’embauche, le RTEF assure si besoin un suivi pendant un mois.

    Le Département du Calvados s’engage aussi

    Au sein du Département du Calvados, si un poste est vacant de façon temporaire, par exemple dans un collège (entretien, restauration scolaire…), le RTEF repère les opportunités pour les proposer aux bénéficiaires du RSA. La personne embauchée bénéficie ainsi d’une nouvelle expérience professionnelle. Le cas échéant, l’emploi peut devenir pérenne.

    PAROLE D’ÉLU

    Le nouveau Plan départemental d’insertion 2019/2024 montre une véritable volonté de maintenir la dynamique d’accompagnement malgré les restrictions budgétaires. Innovant et ambitieux, ce plan a été adopté à l’unanimité en février ».
    Erwann Bernet, conseiller départemental du Calvados, membre de la commission Enfance, Famille, Logement et Insertion

    Share This