L'E-magazine de votre Département

Sauvegarde du patrimoine
Le Département s’engage

Avec près de 1 000 édifices et 4 000 œuvres d’art et monuments historiques, le Calvados est l’un des territoires conservant le plus de patrimoine. Fier de cet héritage commun et soucieux de le préserver, le Département du Calvados consacre en 2020 un budget de 2 millions d’euros pour sa restauration.

Château de Colombières, forteresse médiévale du XIVe siècle. Restauration des murs de soubassement des douves.
© G. Wait

Les monuments historiques

Les enjeux de la conservation des monuments historiques vont bien au-delà d’une simple remise en état de vieilles pierres. Ils permettent également de maintenir les savoir-faire, l’artisanat, et contribuent à l’image de marque d’un territoire touristique. C’est pourquoi le Département du Calvados soutient les propriétaires publics mais aussi les propriétaires privés sous condition d’ouverture aux visiteurs.

Depuis 2017, les celliers de l’abbaye de Saint-Sever, datés du XIVe siècle, sont sortis de leur long sommeil.
© Arpanum

Le patrimoine non protégé

Les paysages de notre département sont semés d’une multitude de monuments plus modestes, mais tout aussi attachants pour l’histoire locale et les habitants qui souhaitent les transmettre aux générations futures. Du clocher au lavoir, en passant par le moulin ou le vieux gréement, nombreux sont les projets accompagnés par le Département du Calvados, main dans la main avec la Fondation du Patrimoine et la Sauvegarde de l’art Français.

Église de Martigny-sur-l’Ante.
© Pauline Ruiz

Les œuvres d’art

L’ensemble de ces édifices renferment de nombreuses œuvres d’art, souvent propriétés des communes. Pour leur sauvegarde, le Département du Calvados a mis en place tout un protocole : recensement, protection au titre des monuments historiques, espace de conservation temporaire, restauration, sécurisation et mise en valeur.

PAROLE D’ÉLUE

Cette année, le Département a réalisé un effort exceptionnel pour la restauration et la valorisation de son riche patrimoine en doublant l’enveloppe 2019 d’un million d’euros pour la porter à deux millions d’euros en 2020. Un budget notamment en faveur du patrimoine non protégé pour lequel le Département est souvent le seul financeur. »

Sylvie Jacq
Conseillère départementale du Calvados – Canton de Thury-Harcourt

Share This