L'E-magazine de votre Département

L’eau du département

du Calvados à la source

Captée dans les eaux souterraines ou les eaux des rivières, l’eau potable du département du Calvados fait l’objet d’un suivi permanent destiné à en garantir la sécurité sanitaire. Le détail en 4 questions-clés.

Roullours, cascades du Pont-ès-retours – Sauf mention photos de © Greg Wait

Quelles sont les ressources en eau dans le Calvados ?

La ressource en eau dépend du contexte géographique et géologique de notre territoire et se trouve inégalement répartie dans le Calvados. Près de 4 700 km de cours d’eau sillonnent le Calvados, particulièrement dans le Bocage où les eaux souterraines sont plus rares. À l’inverse, les nappes sont plus abondantes dans la plaine de Caen, le Bessin et le Pays d’Auge où les terrains sont plus perméables. Pour autant, les ressources en eau dans le Calvados sont limitées par des petits bassins versants proches du littoral et des nappes de faible extension.

 

Existe-t-il différents cycles pour l’eau ? Deux cycles peuvent être distingués pour l’eau :

 

    • Le cycle naturel. Sous l’action du soleil, l’eau s’évapore des océans, des rivières, des lacs, des mers, sous forme de fines gouttelettes qui, en se regroupant, forment des nuages et donnent naissance à la pluie. L’eau de pluie s’infiltre dans le sol ou ruisselle et rejoint les nappes phréatiques, les sources, les rivières, les fleuves, puis la mer pour recommencer sans fin le même voyage.
    • Le cycle domestique. Ce cycle plus court est limité à notre espace domestique. Après avoir été prélevée sous terre ou en surface, l’eau est traitée pour être rendue potable avant d’être acheminée jusqu’à nos robinets. Une fois usée, elle est traitée dans une station d’épuration collective ou une installation individuelle puis rendue au milieu naturel.

 

D’où vient l’eau que nous consommons ?

84 % de notre consommation provient d’eau souterraine, 26 % est captée en surface. Il existe 297 points de captage d’eau potable dans le Calvados dont 5 prises d’eau de surface dans l’Orne, la Drôme, la Sienne, la Vire et la Virène. Les autres captages sont des forages, des puits et des sources. Chaque jour il est prélevé 160 millions de litres d’eau dans le milieu naturel pour les besoins en eau potable dans le Calvados, soit une moyenne de 228 litres par jour et par habitant.

 

Qui gère l’eau dans le Calvados ?

50 syndicats, 21 communes et 4 intercommunalités gèrent aujourd’hui la production et la distribution de l’eau sur notre territoire. Parmi ces collectivités, 75 % d’entre elles ont confié la gestion du service à une société privée et 25 % assurent le service en régie. Le traitement des eaux usées est également assuré par de nombreuses collectivités : 62 communes, 19 syndicats et 8 intercommunalités.

Sur le terrain…

IngéEAU Calvados :
répondre aux enjeux de l’eau

À l’initiative du Département pour répondre aux enjeux de l’eau, ingéEAU Calvados accompagne les collectivités dans la gestion de l’eau potable et des eaux usées.

Notre mission : produire, transporter et couvrir les besoins en eau potable

Avant de constituer le syndicat en 2005, nous constations que nous étions confrontés pratiquement chaque année, durant l’été, à un manque d’eau potable sur notre secteur, principalement sur la côte mais également dans l’arrière-pays. C’est grâce aux recherches d’eau fructueuses réalisées par le Département que nous avons pu créer le syndicat mixte, composé de communes et de syndicats intercommunaux. Il a pour missions de produire et transporter l’eau potable, d’en assurer l’appoint nécessaire pour couvrir les besoins actuels et futurs de nos 18 membres mais aussi de garantir la sécurité de leur approvisionnement. Ce réseau récent, donc étanche, permet d’obtenir des rendements de l’ordre de 97 %. 

Yves Deshayes
Président du Syndicat Mixte de production d’eau du Nord Pays d’Auge

Aider à garantir l'accès à une eau de qualité

La satellisation des services d’eau et d’assainissement nécessite d’apporter une assistance technique afin de disposer de l’expertise nécessaire à la continuité du service public. Chacun doit pouvoir avoir accès à une eau en quantité et de qualité satisfaisante, et cela dans un environnement préservé. IngéEAU est là pour aider les collectivités à développer des actions en mutualisant l’expertise du Département. Depuis plus de 30 ans, les connaissances acquises dans le domaine de la ressource en eau et de tous ses usages sont ainsi mises à disposition. En 2019, ce sont plus de 300 visites d’installations qui ont été réalisées et une trentaine d’opérations d’assistance technique qui ont été soutenues par ingéEAU, et tout cela guidé par la recherche de l’intérêt général et dans une véritable démarche de service public.

Thierry Pay
Directeur d’IngéEAU Calvados

© Jacques Collette

Le saviez-vous ?

Les premiers réseaux d’eau potable ont été installés dans le Calvados à partir de la fin du XIXe siècle pour alimenter les villes et les stations balnéaires sur le littoral. Mais le réseau public n’est arrivé que beaucoup plus tard dans nos campagnes. L’essentiel des travaux de raccordement à un réseau public a été réalisé de 1960 à 1980 pour les habitants ruraux.

SUITE DU DOSSIER

Share This