L'E-magazine de votre Département

L’eau dans le département du Calvados :

une consommation optimisée

Consommer moins et mieux, c’est désormais le pari des collectivités et des particuliers pour aboutir à une utilisation raisonnée et adaptée de l’eau sur notre territoire.

Fontaine des jardins du Domaine Albizia – Livry – © Emmanuel Fossey
EN ACTION
Les agences routières du Département en action

La construction de chaque nouveau centre d’exploitation des agences routières départementales prévoit la mise en place de cuves de récupération d’eau de pluie. L’eau ainsi récupérée sert à l’aire de lavage des véhicules et à la centrale à saumure pour le salage des routes en hiver. Le centre d’exploitation des Sept-Vents de l’Agence routière départementale de Villers-Bocage est ainsi équipé depuis 2013 tout comme le sera celui du futur centre d’exploitation de Vire.

Le Département en actions

Depuis 1990, le Département a mis à disposition près de 90 millions de litres par jour aux Calvadosiens grâce à ses recherches d’eau sur le territoire. Parmi les principales réalisations : les forages de Percy en Auge qui alimentent les régions de Falaise, du Cingal et de la Vallée d’Auge ; les forages de la vallée de la Touques qui sécurisent l’ensemble du nord Pays d’Auge et les forages de Saint Martin de Sallen et de Périgny qui constituent les ressources principales du Prébocage et de Condé en Normandie.
Le Département suit aussi le niveau des grandes nappes d’eau souterraine depuis plus de 50 ans à travers un réseau de puits appelés « piézomètres », un outil essentiel qui permet de connaître, en temps réel, la disponibilité de la ressource en eau dans le Calvados. Grâce à ce suivi, il est possible d’anticiper les pénuries en permettant à l’État de prendre des arrêtés de restriction des usages pour l’arrosage des jardins ou le lavage des véhicules.
Le Département veille par ailleurs à rendre disponible son expertise et à la mettre à la disposition des acteurs de l’eau à travers sa connaissance des territoires. Il encourage également la recherche de solutions solidaires entre les collectivités en cofinançant des projets d’interconnexions par le biais d’IngéEAU.

Une eau sous haute surveillance….

L’eau potable est le produit alimentaire le plus surveillé en France : dans le Calvados et par l’action du laboratoire interdépartemental Labéo, il est réalisé près de 4 250 prélèvements chaque année sur les réseaux pour analyser 221 000 paramètres sous l’autorité de l’Agence Régionale de Santé (ARS).
Sur l’ensemble de ces analyses, 81 % sont conformes. Celles non conformes résultent principalement de la présence de pesticides dans les ressources en eau.

EN ACTION
Les agences routières du Département en action

La construction de chaque nouveau centre d’exploitation des agences routières départementales prévoit la mise en place de cuves de récupération d’eau de pluie. L’eau ainsi récupérée sert à l’aire de lavage des véhicules et à la centrale à saumure pour le salage des routes en hiver. Le centre d’exploitation des Sept-Vents de l’Agence routière départementale de Villers-Bocage est ainsi équipé depuis 2013 tout comme le sera celui du futur centre d’exploitation de Vire.

10 gestes simples pour préserver et économiser l’eau


• On économise l’eau du robinet.
• On économise l’eau de la douche.
• On privilégie les produits d’entretien naturels.
• On fait le choix d’un lave-linge écologique.
• On privilégie le lave-vaisselle.
• On utilise du papier 100 % recyclé et on limite ses impressions.
• On récupère les eaux de pluie.
• On répare les fuites.
• On utilise moins d’eau pour laver sa voiture.
• On installe une chasse d’eau à double débit.

Photo © Loïc Durand

Sur le terrain…

« Des ateliers pour sensibiliser le public aux bons gestes »

Le CPIE Vallée de l’Orne organise depuis 8 ans des ateliers éco-gestes dans un appartement du quartier de la Grâce de Dieu à Caen. L’objectif est de montrer tout ce que l’on peut faire dans un logement pour économiser et préserver l’eau. Nous organisons des séances d’environ 2 h qui débutent par une visite avec des questions/réponses sur les différents équipements disposés dans le logement, sur les déchets à ne pas jeter, les produits à ne pas utiliser… puis s’ensuit un moment de débat avec le groupe de visiteurs. Ce deuxième temps est l’occasion pour les participants d’échanger des astuces pour économiser et préserver l’eau. Nous organisons également des ateliers de fabrication d’éco-produits d’entretien. Chacun repart enchanté de ce qu’il a appris.
Sandrine Corre
Animatrice environnement au CPIE Vallée de l’Orne

« Sans eau, on ne peut pas vivre »

On sait que l’eau est précieuse et qu’elle sera de plus en plus rare. On a l’impression qu’elle est abondante mais c’est un leurre. Il faut donc la perpétuer et j’agis en ce sens. Pour la préserver, nous n’utilisons à la maison que des produits 100 % naturels. Nous fabriquons notre lessive et autres produits d’entretien. Aucun produit phytosanitaire dans le potager, cultivé en permaculture. Nous récupérons l’eau de pluie pour arroser le potager et pour les toilettes, nous avons un décanteur d’eau pour la purifier. Je nettoie mes légumes dans l’eau d’une bassine que je récupère pour arroser mon potager, j’ai fabriqué dans notre parcelle de forêt un récupérateur de rosée à l’aide d’une bâche… J’aime la nature et aussi l’idée d’être autonome, d’être indépendant des infrastructures qui ne sont pas forcément résilientes.
David
Habitant à Authie

Le saviez-vous ?

Le CPIE Vallée de l’Orne est une association cofinancée par le Département du Calvados et la ville de Caen.

SUITE DU DOSSIER

Share This