Calvados Magazine - 130 : Printemps 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Merci pour votre abonnement.

Envoyer Fermer

Merci pour votre abonnement.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

thierry-houyel-chien-mecanique-2.jpg Roy ZIJP, agriculteur © Thierry Houyel

Un chien mécanique

J’ai décidé d’acheter un chien mécanique afin de faciliter mon travail. C’était indispensable avec le système de traite rotatif que j’ai car je ne peux pas arrêter la traite pour aller chercher les vaches. L’achat représentait un investissement important : 10 000 euros. Ma femme avait entendu parler de l’aide du Département. La démarche a été simple, sur Internet. Un mois après, on avait la réponse. On a obtenu une aide de 40 % de la somme totale. Sans cela, on ne l’aurait pas acheté tout de suite.

Roy ZIJP, agriculteur

xavier-charles-1.15.jpg
Xavier CHARLES, Conseiller départemental © Greg Wait
Retour En avant

Technologie

Faciliter le quotidien des agriculteurs

Afin d’aider les exploitants agricoles dans leur quotidien et leur développement, le Département leur propose d’accompagner des projets pouvant atteindre 10 000 euros pour l’achat de matériel.

Dans le cadre de sa nouvelle politique agricole, le Département a mis en place des dispositifs simples et réactifs visant à répondre au plus près aux besoins des exploitants. Que ce soit pour les accompagner dans leur quotidien, contribuer à la qualité sanitaire des élevages ou encore valoriser l’agriculture locale et ses circuits courts, le Département soutient les agriculteurs dans leurs achats de matériel agricole. Niche à veau, taxilait, pédiluve, pasteurisateur, chien mécanique, contention, outils d’aides à la décision, matériel de transformation des produits, peson électronique avicole… Le coût total du projet doit être compris entre 1 000 et 10 000 euros HT et est subventionné à hauteur de 40%.


2 QUESTIONS À XAVIER CHARLES, Conseiller départemental


Vous êtes conseiller départemental mais aussi agriculteur. En quoi cette aide vous paraît-elle importante ?


« L’agriculture est un secteur d’activité qui reste très important dans notre département. La loi a redéfini les compétences des collectivités et je suis heureux de l’accord passé entre la Région Normandie et le Département du Calvados qui nous permet de spécialiser nos interventions et surtout, c’est le plus important, de pouvoir aider un maximum d’agriculteurs, en fonction de l’importance de leurs projets ».


En quoi la nouvelle politique agricole du Département est-elle un plus pour les agriculteurs du Calvados?


« Cela fait quinze ans que le Département mène une politique agricole volontariste. Les choses évoluent très vite, les besoins des exploitants sont aujourd’hui différents et donc notre politique agricole a été revisitée en prenant en compte les principes de vigilance sanitaire, d’amélioration des conditions de travail et de valorisation des atouts de nos productions locales. Enfin, nous sommes très vigilants pour simplifier au maximum les dossiers de demandes d’aide du Département, nous ne voulons pas rajouter du travail administratif inutile aux agriculteurs ».


Les producteurs du Calvados au Salon International de l'Agriculture


Le Département a souhaité valoriser l’excellence de l’agriculture calvadosienne en offrant une vitrine à ses producteurs au Salon International de l’Agriculture 2018. Du 24 février au 4 mars derniers, 16 agriculteurs du Calvados se sont relayés dans l’espace du Calvados, sur le pavillon Normandie, pour faire découvrir le fruit de leur production.












Le mot de Roy ZIJP Xavier CHARLES, Conseiller départemental Le Moulin de Thibo et Caro, paysans boulangers à Maltot La Ferme de la Vieille Abbaye - Produits laitiers fermiers En images : nos producteurs

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CalvadosDep_logotype_bandeau-horizont.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même