Calvados Magazine - 129 : Hiver 2017‑2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

_Thierry-Houyel-Creche-dep-8.jpg © Thierry Houyel
piscine-interco-bayeux-credit-Didier-Leborgne---Visuel-Faaade-Nord.jpg Projet de piscine intercommunale de Bayeux. © Didier Leborgne

Parole d'élue

L’APCR, réformée au 1er janvier 2017, est aujourd’hui plus souple, plus flexible, plus proche des attentes des communes rurales du département. Elle permet d’accompagner ces dernières tant au niveau financier qu’au niveau du conseil grâce à son interconnexion à Calvados Ingénierie. Depuis quelques mois, l’APCR se modernise avec le lancement de la plateforme de demande de subvention APCR en ligne. Cette plateforme permet de bénéficier d’un suivi en temps réel de l’instruction de son dossier et d’un temps d’instruction encore plus réduit.

Patricia Gaby-Duquesne,
Conseillère départementale du Calvados – Maire du Tronquay

Le saviez-vous ?

L’aide du Département peut représenter entre 10 et 80 % du financement total du projet.

Quelques équipements aidés par le Département

Falaise : mémorial des victimes civiles
700 000 € attribués

Livarot : médiathèque
300 000 € attribués

Bayeux : piscine
1 150 000 € attribués

Thue-et-Mue : Pôle enfance et jeunesse
424 000 € attribués

Et aussi...

L'APCR ou l'aide aux petites communes rurales

Réservée aux communes de moins de 2 000 habitants, l’APCR permet d’aider les communes à réaliser leurs travaux d’aménagement, de restauration ou de construction. Par exemple, les travaux de réfection du réseau d’eau pluviale, les accès pour personnes à mobilité réduite dans les bâtiments communaux, les églises, les cimetières, les travaux de défense incendie (poteaux, réserves), l’isolation des mairies et des salles polyvalentes, les constructions d’aires de jeux, de city stades ou skatepark…

Chaque année, 1,6 million d’euros sont consacrés à cette politique et près de 300 communes en bénéficient chaque année dans le Calvados.

L'aide au patrimoine

Afin de soutenir la préservation et la mise en valeur de ce qui constitue la mémoire collective, et de favoriser l’attractivité et le développement culturel et touristique des territoires, le Département accorde aux communes, associations et propriétaires privés une aide pour la restauration d’édifices et d’œuvres d’art protégés ou non au titre des monuments historiques. Au‑delà du bâti (près de 1 000 monuments historiques, 900 églises…), ces aides permettent de restaurer et d’entretenir le petit patrimoine rural (lavoirs, moulins…), le patrimoine mobilier (peintures, sculptures…), le patrimoine maritime et balnéaire… Le Département investit un million d’euros par an, ce qui représente entre 50 et 80 projets d’entretien, de restauration ou de valorisation.

Retour En avant

Investir pour un aménagement solidaire

Aujourd’hui, 16 contrats de territoire, soit un contrat par territoire d’EPCI sont ou seront signés prochainement avec les collectivités. En collant à la réalité du terrain, cette démarche innovante et inédite en France permet de passer d’une logique de guichet à une véritable logique de coconstruction de projets et illustre la volonté du Département d’accompagner chaque territoire dans le développement de son potentiel, selon les spécificités et les atouts de son environnement.

Au‑delà des investissements qu’il réalise en propre sur l’ensemble du territoire (routes, collèges…), le Département engage près de 59 millions d’euros sur la période 2017‑2021 pour un aménagement solidaire du Calvados, dans le cadre d’un partenariat fort et rénové avec l’ensemble des collectivités locales. Il remplit ainsi pleinement, au sein des grandes régions, son rôle d’échelon territorial de proximité, échelon le plus cohérent pour mettre en place et assurer la solidarité territoriale.

Parole d'élue Le saviez-vous ? Quelques équipements aidés par le Département Et aussi

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CalvadosDep_logotype_bandeau-horizont.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même