Calvados Magazine - 136 : Automne 2019

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Merci pour votre abonnement.

Envoyer Fermer

Merci pour votre abonnement.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

Expression libre

  • Groupe-majoritaire.jpg

    Groupe majoritaire, centristes et indépendants

    Cet été a incontestablement été une belle période pour découvrir toutes les richesses de notre Département : côté mer, côté terre, lieux de mémoires, parcs naturels départementaux, voies vertes,... La fréquentation touristique en hausse, boostée par les festivités du 75e anniversaire du débarquement et de la bataille de Normandie est une illustration de l’attractivité de notre Département.

    Cette dynamique, est aussi le fruit de l’engagement d’autres acteurs de notre territoire. Professionnels du tourisme, producteurs, chefs d’entreprises, et tant d’autres, participent à la mise en valeur de nos atouts. C’est avec cette même volonté que le Département a lancé une campagne « Ici, on cultive le bien manger » qui nous offre l’opportunité de visiter ou revisiter en cette rentrée des producteurs (éleveurs, maraîchers, apiculteurs, brasseurs etc.) engagés dans la démarche. Ces professionnels, attentifs aux préoccupations environnementales, cultivent, transforment, les produits qui font l’identité et la richesse du Calvados. Nous avons souhaité les accompagner et encourager leurs activités. C’est ainsi que dans nos collèges, les enfants mangent davantage de produits issus d’une agriculture locale et raisonnée, d’une part en favorisant les circuits-courts, d’autre part en formant nos agents à l’utilisation de ces produits dans les menus.

    Cette rentrée sera aussi l’occasion de mettre en lumière une autre « pépite » de notre Département : le cheval. La filière équine est en effet un secteur d’activité extrêmement développé sur notre territoire, générateur d’activités économiques, touristiques, de loisirs et de recherche. Pour la mettre en valeur, nous avons décidé de relancer les Équidays, après 6 années d’absence. Ce festival mettant à l’honneur le cheval, permettra sur tout le territoire (notamment Caen, Lisieux, Vire, Falaise et Bayeux), de valoriser par des animations, la filière équine dans toute sa diversité (recherche, compétition, élevage, etc.) et au plus près de vous.

    Au Département, notre majorité œuvre également à l’attractivité du Calvados par le bien-être de ses habitants en revisitant, modernisant ses politiques. Ainsi, par exemple, après un plan en faveur de l’insertion, c’est dans les semaines qui viennent, un service de téléassistance renouvelé, qui sera proposé. Ce dispositif, destiné à un public en perte d’autonomie, existait d’ores et déjà. Il permet d’alerter les secours en cas de difficultés. Celui-ci a été profondément revu et permettra d’offrir un service de meilleur qualité à un tarif plus accessible au plus grand nombre.

    Autre exemple, pour nos collégiens, nous avons lancé un projet « E-collèges ». 14 premiers collèges ont été labélisés E-collège en mai dernier. Ce label va consister en l’aménagement de salles de classes par du mobilier favorisant le travail en groupe ou en “mode projet”, mais aussi en l’acquisition de tablettes tactiles permettant de changer profondément la manière d’enseigner, associé à la volonté des enseignants de s’inscrire dans cette dynamique. Ce label vient en complément du dispositif E-tude, d’aide aux devoirs, accessible gratuitement à tous les collégiens, via l’ENT.

    Cette année encore, nous serons chaque jour, à vos côtés.
    Bonne rentrée !

    Jean-Léonce Dupont Président du groupe MCI Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Clara Dewaële-Canouel, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Virginie Le Dressay, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Colette NouvelRousselot, Angélique Périni, Michel Roca

  • DEMOCRATEREPU-PROGRE.png

    Groupe DRP

    Nous avons le plaisir d’accueillir Stéphanie YON-COURTIN, élue députée européenne il y a quelques semaines, au sein de notre groupe. Nul doute qu’elle mettra son énergie et sa connaissance du fonctionnement de l’Europe au service de nos concitoyens et de nos territoires.En cohérence avec nos votes depuis 3 ans, nous avons aussi décidé de rejoindre la majorité départementale, tout en conservant notre identité et notre autonomie de groupe. Nous sommes convaincus que les clivages traditionnels doivent s’effacer devant l’évidence d’une bonne gestion du département au service de nos concitoyens.

    Marc Andreu Sabater Président du groupe « Démocrate, Républicain et Progressiste » Avec Coralie Arruego, Florence Boulay, Marie-Christine Quertier et Stéphanie Yon-Courtin

  • groupe-socialiste.jpg

    Groupe Socialiste

    « Concertation » sur le Revenu Universel d’Activité (R U A) : pour une réforme de progrès social sans perdants !


    Le Gouvernement a ouvert une « concertation » sur le Revenu universel d’activité dans le cadre de sa stratégie pauvreté. L’affirmation d’un «budget constant» est revenue à plusieurs reprises. Or, le simple maintien d’un budget largement insuffisant, au moment d’intégrer plus de monde en luttant contre le non-recours est contradictoire avec l’objectif de lutter contre la pauvreté. Nous avons besoin d’un nouvel acte fort de solidarité. La situation des plus fragiles exige de mettre en place des droits nouveaux, nécessitant un engagement budgétaire puissant de l’État, afin de remplir la promesse de solidarité et de permettre à chacun de vivre dignement et de retrouver un emploi.Des Départements de gauche défendent l’expérimentation d’un revenu de base, inconditionnel et ouvert aux 18–25 ans. Le Gouvernement doit se saisir de cette proposition dont le principe même de l’expérimentation a été rejeté par une motion de la majorité LaREM de Macron. Cette concertation sur le revenu universel d’activité doit être une concertation sincère, permettant une expérimentation préalable, un élargissement aux jeunes, un versement automatique et ne rognant pas sur les prestations liées au handicap ou au logement. Elle doit aussi être l’occasion de régler la question du financement par l’État des prestations sociales dont le RSA.


    Gilles Déterville, Président du groupe socialiste Salyha Achouchi, Marc Bourbon, Antoine Casini, Corinne Feret, Edith Heuzé, Bertrand Havard, Christian Pielot, Jézabel Sueur, Éric Vève

  • OK-Groupe-des-republicains-et-apparentes.jpg

    Groupe Républicains et Apparentés

    Sauveteurs en mer : dévouement et engagement des bénévoles pour notre sécurité

    Le 7 juin dernier, lors de la tempête Miguel, trois sauveteurs bénévoles de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) et un pêcheur professionnel ont péri au large des côtes vendéennes. Même si nous connaissons tous la SNSM et l’importance de l’engagement de ses 8000 bénévoles pour la sécurité de tous les usagers de la mer, il a fallu ce terrible drame pour que la population prenne réellement conscience des risques importants pris. Au même titre que les pompiers, gendarmes et policiers, les sauveteurs en mer n’hésitent pas à mettre en jeu leur vie pour assurer notre propre sécurité.

    Pourtant la SNSM n’existe que grâce à l’implication de ses 8 000 sauveteurs. Engagés en faveur de la prévention et de la sécurité publique, le Département apporte tous les ans son aide financière pour participer au fonctionnement des centres de secours en mer et a initié un plan sur plusieurs années pour aider au renouvellement de leur flotte. De la même façon, le département organise début octobre les assises de la mer en vue de bâtir avec les experts et les professionnels une véritable stratégie de développement durable. Mais, faut-il le rappeler, la sécurité des personnes est avant tout une mission d’Etat. Après le temps des hommages et des honneurs mérités auxquels chacun s’associe, il sera temps que l’Etat accorde aussi aux sauveteurs en mer les moyens nécessaires pour qu’ils continuent d’assurer la sécurité des usagers de la mer en limitant les risques pris.

    Cédric Nouvelot Président du groupe Républicains et apparentés, Christine Durand, Michel Fricout, Béatrice Guillaume, Patrick Jeannenez, Philippe Laurent, Véronique Martinez, Patrick Thomines, Claire Trouvé, Ludwig Willaume

CalvadosDep_logotype_bandeau-horizont.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même